check_box_outline_blank zoom_in zoom_out
SSRQ FR I/2/8 93-6

Sammlung Schweizerischer Rechtsquellen, IX. Abteilung: Die Rechtsquellen des Kantons Freiburg, Erster Teil: Stadtrechte, Zweite Reihe: Das Recht der Stadt Freiburg, Band 8: Freiburger Hexenprozesse 15.–18. Jahrhundert, von Rita Binz-Wohlhauser und Lionel Dorthe

Zitation: SSRQ FR I/2/8 93-6

Lizenz: CC BY-NC-SA

Clauda Cresiny-Grangier, Ulli Chollet – Verhör / Interrogatoire

1635 Juli 26.

  • Signatur: StAFR, Thurnrodel 13, S. 111–114
  • Originaldatierung: 1635 Juli 26
  • Sprache: Französisch

Editionstext

ZolletsthurnOrt:
26 juliiSprachwechsel: Latein 1635Originaldatierung: 26.7.1635, judjudexSprachwechsel: Latein hAbkürzung: herr, herren großgroßweibel1

HAbkürzung: Herr, Herren GasserPerson:

TechtermanPerson:, HeylmanPerson:

StrowPerson:, KämmerlingPerson:

WWeibel


a–6 Währung: 6 Pfund Hinzufügung am linken Rand–a.
Clauda GrangierPerson: de VuippensOrt:, femme de Pierre
Crisinier
Person:
de CugieOrt:, enquise pourquoy elle tenoit
prison, a respondu que c’estoit pour des faux rapportz.

Luy estant proposé si elle n’avoit emblé des denrees
a madame HeydtPerson: et bailléBegriff: a vendre a Anne KüntzliPerson:,
a dict qu’elle n’avoit jamais desadvantagé ladite dame
ny personne. Enquise si elle n’avoit bailléBegriff: a vendre
a ladite AnnePerson: des graines appartenantz a la susdite
dame, a respondu qu’elle ne luy avoit bailléBegriff: a vendre autres graines que une seulle coppe de bled
et quelques cochons d’oeuvre, parce qu’estant
[S. 112]Seitenumbruchen l’absence de madame depourveue d’argent pour
soullager le mesnage et fournir aux despendz journaliers,
elle manda a mademoiselle UrsilliPerson:, comme elle prisonniere,
soy devoit comporter et soustenir, a quoy ladite damoiselle respondist qu’elle soy devoit servir de ce qu’elle
pourroit. Interrogee si elle n’avoit bailléBegriff: a vendre d’autres
fruictz a ladite AnnePerson:, a respondu ne luy avoir bailléBegriff:
a vendre, ny a personne, que ce que ladite damoiselle luy
commandoit pour assister et ayder aux enfantz et mesnage ;
que madame l’a malmenee pour telz soubçons il y a desja
troys ansZeitspanne: 3 Jahre, tellement que pour sa justification, elle
soy voulloit rendre prisonniere ; que la susnommee AnnePerson:
est une meschante femme et larronnesse, fugitifve
de FuyensOrt: pour larrecins commys ; qu’elle avoit
faict a porter a Madelaine FreneUnsichere LesungbPerson: un linceulBegriff: et nappe
appartenantz a ladite dame par Ulli CholletPerson:, comme
aussy de la mangeaille ; que la prisonniere trouva
une coiffe appartenante a elle, dans le coffre
de ladite AnnePerson:, laquelle luy disoit de luy
donner quelques linceulzBegriff:, ce que la prisonniere refusa.

Niant avoir prins ou tiré avec un vin au chasteau
de CugieOrt: depuis qu’elle fust marriee, advouant
d’avoir bailléBegriff: a boirre a Pierre CrisinierPerson: audit
chasteau, avant qu’elle fust marriee, mais que
c’estoit en consideration de ce que les enfantz
de ladite dame alloient chez ledit PierrePerson:,
et y recevoient quelque courtoisie, mais qu’elle
n’apporta aucune goutte de vin chez luy.
[S. 113]SeitenumbruchEnquise si elle n’avoit apporté chappons et pigeons
appartenantz a ladite dame audit PierrePerson:, le nie
entierement ; vray estre qu’elle mangea un chappon avec luy, lequel chappon fust corrompu,
que pour tel subject, elle soy justifia envers madame.
Elle nie que AnnePerson: soy ayt mys a genoux
devant elle et que monsieur Marti BoccardPerson:
ayt aucune matiere de plaintif contre elle.
Crie mercy.

[S. 113]Seitenumbruch

Im bösen thurnOrt:


Ulli CholletPerson: de SerniaOrt: enquis pourquoy
il tenoit prison, a respondu pour des faux
soubçons, que si on parle et mesdict beaucoup
de luy, il n’en peust, mais qu’il n’est (honor
sit honnestie auribus
Sprachwechsel: Latein
) ny sorcier, ny bougreBegriff:, ny
larron pour estre si souvent gehennéBegriff: ; que
si quelques parrolles luy sont eschappees, il
n’est pour foys pas maistre de sa teste ; que
les graissesBegriff: trouvees riere luy estoient pour
la guarison de ses bras.
Interrogé quelz
moyens il employoit pour guerrir le
bestail, a dict qu’il le frottoit au dessoubz
[S. 114]Seitenumbruchdu ventre avec du fresne ou bien une fourche,
et prioit Dieu de le guerrir a sa vollonté,
priant un Pater NosterBegriff:Sprachwechsel: Latein et faisant la croix sur
le bestail ; qu’il bailloitBegriff: aussy aux bestes
du bon loyerBegriff: receu de BastaillardPerson: de CharmeyOrt:,
assavoir du bon cordonBegriff:, du bon chardon et du
gueirrardBegriff:.
Qu’il n’a prins aucune chose
a personne, hormys qu’entrant dans les
maisons, il y bevoit du laictBegriff:, luy estant proposé.
Qu’il avoit voullu avoir payement d’un debt desja
payé, le nie, disant que ce qu’il en demanda
c’estoit pour les despendz et une pair de
chaussesBegriff:.
Examiné d’ou il arrivoit que, ou ce
qu’il estoit, les vachesBegriff: mourroient, a respondu
qu’il n’en sçait la cause ; quand aux deux vachesBegriff:
de SeydorOrt:, que Françoys OssaPerson: y estoit armaillerBegriff:.

Enquis s’il n’estoit entré dans le chasteau de
CugieOrt:, y estant armaillerBegriff:, par une eschelle,
par derriere, a dict qu’ouy, a la sollicitation
d’Anne KünzliPerson:, qui le feit a lever de
son lict et entrer audit chasteau, ou ce que la susdite
ClaudaPerson: print certains haillons a elle appartenantz. Crie mercy.

Anmerkungen

  1. Hinzufügung am linken Rand.
  2. Unsichere Lesung.
  1. Gemeint ist Peter KrummenstollPerson:.